Comment épargner en vue de la retraite dans la trentaine

Si vous avez la trentaine, il est fort possible que votre vie soit contrainte par des obligations financières. Bon nombre de personnes dans cette tranche d’âge doivent disposer d’un budget pour couvrir les frais d’un mariage, d’une hypothèque ainsi que ceux de jeunes enfants, ce qui a tendance à supplanter cet objectif qui approche, mais qui est si loin : la retraite.

Le fait d’avoir la trentaine est à la fois un bienfait et un malheur lorsqu’il est question de planifier sa retraite. Votre salaire est sans doute plus élevé qu’il ne l’était quand vous aviez la vingtaine, mais vous devez maintenant gérer les priorités divergentes précitées qui représentent une bonne partie de votre budget. Déterminer dans quelle tirelire vos dollars devraient être placés peut constituer un réel défi.

Pas de souci. Quand vous avez la trentaine, vous pouvez vous engager sur la voie de la préparation de la retraite en vous posant quelques questions clés pour bien démarrer.

De combien ai-je besoin pour prendre ma retraite?

Selon les experts, les personnes ont besoin entre 50 et 80 pour cent de leur revenu préretraite par an pour vivre pendant leurs années dorées. Il vous revient de déterminer le pourcentage exact en fonction de votre mode de vie et de vos obligations financières.

Quand il s’agit de frais de subsistance, on constate que, du côté positif, les priorités qui existent dans votre trentaine, telles qu’une hypothèque ou les frais de garde d’enfant, ne devraient pas figurer sur la liste lorsque vous arriverez à la retraite. En supposant que cela soit le cas, une personne typique dans la trentaine pourrait vivre avec considérablement moins d’argent que ce qu’elle gagne actuellement.

Pour commencer à planifier votre retraite, il est absolument essentiel que vous ayez une idée de combien vous aurez besoin. Il y a plusieurs calculatrices du revenu de retraite pour vous aider à faire le calcul.

Grâce à l’intérêt composé, la bonne nouvelle est que vous disposez de 35 ans pour économiser (en présumant que vous prendrez votre retraite à 65 ans), alors si vous commencez maintenant, vous serez en mesure d’accumuler une somme importante.

Comment commencer sans retarder dautres priorités?

Là, c’est un peu délicat. Si vous avez des paiements hypothécaires, des frais de garde d’enfant, des cotisations à des régimes d’épargne-études ou d’autres dettes à part votre hypothèque, vous pourriez estimer que vous ne disposez pas de suffisamment d’argent à mettre de côté en prévision de la retraite. Mais on peut regarder la situation différemment. Il y a plusieurs mesures que vous pourriez prendre pour vous aider à commencer à épargner – même si vous y allez tout doucement.

  • Profitez du régime de retraite de votre travail. S’il y a un élément de cotisations « à parité », assurez-vous de choisir le niveau maximum de cotisation pour obtenir le plus d’argent « gratuit » possible de la part de votre employeur.
  • Tout comme les paiements de n’importe quelle autre facture, traitez ceux de votre épargne-retraite comme une obligation et faites-les sortir automatiquement de votre compte bancaire à une date prévue une fois par mois ou tous les quinze jours. Si vous les synchronisez avec vos chèques de paie, vous les ressentirez simplement comme une petite baisse de salaire.
  • Si vous pensez que vous ne pouvez pas subir cette petite baisse de salaire, regardez où vous pourriez réduire vos dépenses ou gagner un peu plus d’argent. L’argent supplémentaire que vos trouverez pourra alors être consacré à votre épargne-retraite.

Où devrais-je placer mon argent?

Épargner en vue de la retraite pourrait signifier mettre de l’argent dans un compte d’épargne ou l’investir. Étant donné que vous avez la trentaine, le temps joue en votre faveur. Puisque vous disposez d’une perspective à long terme, vous pouvez prendre plus de risques et mieux résister aux fluctuations du marché boursier que ne le pourrait une personne plus âgée. Cela vous donne une gamme d’options d’investissement et la possibilité de faire fructifier vos fonds à long terme. Une consultation avec un expert est souvent un bon moyen de lancer la discussion et de mettre en place un plan de retraite.

Peu importe comment vous décidez d’épargner en vue de la retraite, ce qui importe est que vous vous y mettiez. Élaborez un plan, trouvez de la place dans votre budget et investissez d’une manière qui fonctionne pour vous. La planification pour la retraite n’a pas à être une corvée. Le fait de prendre le temps de formuler vos objectifs pendant votre trentaine vous procurera la tranquillité d’esprit quand vous aurez soixante ans, soixante-dix ans et même plus.

https://www.canada.ca/fr/services/prestations/pensionspubliques/rpc/calculatrice-revenu-retraite.html

415785 FR (11/17)

0 30
Pira Kumarasamy

<p>Pira Kumarasamy is a Toronto-based freelance writer and communications consultant in the financial space. She has a background in economics and enjoys making complex financial topics relatable to the average Canadian. Her areas of interest include financial markets, student loans and real estate. You can reach her on Twitter (@PiraKumarasamy) or LinkedIn.</p>