Vos enfants sont-ils prêts à passer de la tirelire au compte bancaire?

Les enfants déposent des petites pièces dans leurs tirelires depuis des générations, et bien qu’un petit cochon en porcelaine soit un excellent moyen d’encourager les jeunes à épargner, lorsqu’il est rempli de billets, il est temps de songer à utiliser une approche plus mûre.

En aidant ses enfants à ouvrir leur premier compte en banque, on peut leur apprendre non seulement à économiser de l’argent, mais également à le gérer. Comprendre la différence entre l’épargne, les dépenses et les fondements du crédit et de la dette peut aider à poser les jalons d’une responsabilité financière pour la vie entière.

Comment puis-je savoir si mon enfant est prêt à avoir un compte bancaire?
Les experts suggèrent que les enfants entre 8 et 10 ans sont prêts à saisir les concepts de la gestion financière. Ils comptent sans doute déjà leur propre argent et reçoivent sans doute une petite allocation hebdomadaire pour les tâches qu’ils aident à accomplir. Ils peuvent également demander des choses qui dépassent le cadre du budget familial, ainsi est-ce une excellente occasion de discuter avec eux de la manière de fixer des d’objectifs et de suivre un plan financier.

Comment ça marche?
La plupart des banques ont des comptes pour les jeunes et les adolescents qui leur permettent d’y accéder en ligne, et une carte bancaire avec un mot de passe et un NIP. À titre de parent, vous devrez accompagner votre enfant au rendez-vous, apporter une pièce d’identité et remettre vos coordonnées pour le dossier. Vous pouvez également établir des limites pour le compte, comme le nombre de retraits et le montant à retirer.

Comment préparer les enfants à avoir leur premier compte bancaire?
Vos enfants ne sont peut-être pas aussi enthousiasmés que vous à cette idée, mais tous les enfants aiment être considérés suffisamment mûrs pour prendre des responsabilités d’adulte. Traitez cette occasion comme le jalon qu’elle représente et faites-en un grand événement. Réservez suffisamment de temps et essayez de prendre rendez-vous avec la banque pour qu’un membre du personnel puisse expliquer en détails à votre enfant les avantages que présentent les services bancaires pour les « grands enfants » et même lui proposer une visite guidée. Vous pouvez également vous arrêter au guichet automatique de la banque en sortant pour que votre enfant puisse faire son premier retrait avec sa propre carte.

Faites vos recherches
Se préparer est aussi important que préparer son enfant. Avant le rendez-vous, familiarisez-vous avec les possibilités de comptes pour jeunes offerts par votre banque et d’autres également. Cherchez un compte sans frais ou avec un solde obligatoire minime. Informez-vous sur la documentation ou les pièces d’identification requises qu’il vous faut apporter pour aider votre enfant à ouvrir son compte. Si votre enfant veut avoir une carte bancaire, demandez-lui de penser à un mot de passe à l’avance et soulignez l’importance de le maintenir en sécurité et confidentiel.

Laissez-les faire leurs propres erreurs (et faites-leur part de quelques-unes que vous avez faites vous-même)
Permettez à vos enfants de prendre leurs propres décisions financières, même si vous n’êtes pas d’accord. Prodiguez-leur des conseils discrets et laissez-les déterminer le montant de ce qu’ils veulent épargner et dépenser. C’est quand ils auront fait leurs propres erreurs (p. ex. vider leur compte pour acheter un jouet) qu’ils apprendront la valeur d’un budget.

Que faire si votre enfant n’est pas prêt?
Les enfants adorent ouvrir leur tirelire et compter toutes les pièces qu’ils ont. Ils ne seront donc peut-être pas aussi enthousiastes que vous à l’idée de donner le contenu de leur tirelire à une banque. S’ils sont réticents à se séparer de leur argent, essayez de trouver un compromis. Par exemple, ils pourraient garder leurs pièces dans leur tirelire et déposer les billets à la banque. Vous pouvez également vérifier avec eux leur compte en banque en ligne pour qu’ils puissent voir leur argent s’accumuler, même s’ils ne l’ont pas en main.

0 608
Louise Armstrong

<p>Louise Armstrong is a Toronto-based freelance writer and content manager who blogs about life and work at www.louisearmstrong.com</p>

Laisser un commentaire