Réduction de la dette : de meilleures perspectives à l’horizon

Avez-vous déjà éprouvé le sentiment que vous étiez enseveli sous une avalanche de dettes? Ou que vos dépenses avaient dérapé et faisaient boule de neige?

Hé bien, ces deux maîtres mots d’un climat hivernal, avalanche et boule de neige, sont précisément ce qui peut vous aider à ne plus vous trouver dans le rouge.

La méthode de l’avalanche et celle de la boule de neige sont deux stratégies permettant de rembourser une dette. Elles sont utiles lorsque vous devez de l’argent à plusieurs entités, comme une carte de crédit, une carte de crédit à la consommation, une marge de crédit ou un prêt-auto, et que vous ne savez pas comment vous y prendre pour commencer à rembourser la dette. Ces deux méthodes peuvent en donner les moyens, mais de manières différentes.

Méthode de la boule de neige : faites fondre vos dettes

La méthode de la boule de neige consiste à cibler la dette la plus petite et à la régler la première. Il vous faut tout de même continuer à vous occuper de vos autres dettes en effectuant les versements mensuels minimaux exigés, mais votre objectif est d’éliminer une dette à la fois, en commençant par la moins élevée. Une fois que la plus petite dette a été remboursée, vous passez à la dette suivante la moins élevée, et ainsi de suite. De la même façon qu’une boule de neige grossit en roulant, vos dettes diminueront progressivement.

Selon Rubina Ahmed-Haq, experte en finances personnelles, la méthode de la boule de neige est idéale pour les personnes qui ont tendance à se sentir submergées et qui préfèrent commencer par les mesures les plus faciles à prendre.

« En utilisant la méthode de la boule de neige, vous sentirez que vous avez réalisé vos objectifs plus rapidement parce que vous pouvez constater les progrès réalisés en vous débarrassant des dettes les moins élevées », explique Mme Ahmed-Haq. « Le revers de la médaille, c’est que ça vous coûte plus cher. »

C’est parce que la méthode de la boule de neige ne tient pas compte des taux d’intérêt. Si, par exemple, quelqu’un met de l’argent dans une marge de crédit qui en général a un taux d’intérêt moins élevé, il ne va pas faire de grands progrès pour rembourser sa carte de crédit à la consommation, étant donné qu’elle a un taux d’intérêt plus élevé, souvent proche de 30 pour cent!

Méthode de l’avalanche : attaquez-vous aux intérêts

La méthode de l’avalanche, d’autre part, donne priorité à la dette de la personne qui porte le plus haut taux d’intérêt, sans tenir compte de la taille de la dette. Si vous devez 650 dollars sur votre carte de crédit de grands magasins, à un taux d’intérêt de 29,9 pour cent, et 3 500 dollars sur votre marge de crédit, à un taux d’intérêt de 3,5 pour cent, vous vous concentrerez d’abord sur la carte de crédit de grands magasins, puis sur la marge de crédit.

« Je favorise toujours la technique qui permet d’économiser le plus d’argent », a indiqué Rubina Ahmed-Haq, qui gère un site Web intitulé AlwaysSaveMoney.com. « Mais je comprends que bon nombre de personnes se sentent submergées parce qu’il est fort possible que la dette au taux d’intérêt le plus élevé soit également la plus importante, comme votre carte de crédit après les Fêtes, et que la dette au taux d’intérêt le moins élevé soit une petite facture de services publics qui est en souffrance. C’est donc très facile de la régler et d’avoir un sentiment d’accomplissement avant de passer aux dettes plus angoissantes. »

Consolidation : des prévisions dégagées

Mme Ahmed-Haq suggère également la consolidation de dettes comme troisième méthode de remboursement de dettes, qui regroupe la méthode de la boule de neige avec celle de l’avalanche. Cette méthode consiste à rembourser votre dette au moyen d’un prêt à faible taux d’intérêt, comme une marge de crédit. Vous pouvez alors vous concentrer sur une seule dette et y contribuer jusqu’à ce qu’elle soit totalement remboursée.

« On sent vraiment qu’on a accompli quelque chose, comme avec la méthode de la boule de neige, parce qu’on  élimine rapidement la plupart des dettes qu’on a », explique Mme Ahmed-Haq. « Votre dette est alors consolidée en une seule facture et vous pouvez adopter la méthode de l’avalanche en attaquant cette dette avec les plus gros paiements que vous puissiez y consacrer parce que vous savez que vous n’avez qu’une seule dette. »

Ce qui importe le plus quand il s’agit de rembourser une dette, c’est de le faire!

« Arrêtez d’y penser », ajoute Rubina Ahmed-Haq. « Je vous conseillerais de déterminer ce qui fonctionne le mieux dans votre cas et de vous y mettre. »

416029 FR (02/18)

0 112
Nancy Carr

Nancy Carr vit et travaille à Toronto à titre de rédactrice et de réviseure à la pige. Ancienne journaliste spécialisée dans le domaine des affaires, elle aime écrire au sujet des finances personnelles et de l’immobilier, ainsi que de la santé, des voyages et des affaires familiales. On peut la joindre sur Twitter (@NancyCarrComms) ou sur LinkedIn.