Est-ce que ça va vraiment? La santé mentale chez les jeunes adultes

Selon Teen Mental Health1, un jeune sur cinq souffre d’une maladie mentale. Les adolescents et les jeunes adultes subissent de nombreux changements physiques, mentaux et émotionnels, et c’est à ce moment que peuvent apparaître les premiers troubles de santé mentale. On estime qu’à l’âge de 24 ans, les trois quarts de tous les troubles liés à la toxicomanie et à la santé mentale peuvent être repérés1.

La stigmatisation associée à la maladie mentale n’est plus aussi répandue qu’elle l’était autrefois, mais elle existe toujours. Dans toutes les discussions sur la santé mentale, il est incroyablement important de se rappeler que les maladies mentales sont des troubles du fonctionnement du cerveau – ce sont des maladies comme le diabète, le cancer et la sclérose en plaques. Avoir une maladie mentale n’est pas un choix ni une sorte d’échec moral.

Comme pour toutes les maladies, un diagnostic et une intervention précoces sont importants. Il est donc essentiel de surveiller les signes et les symptômes des maladies mentales chez les jeunes afin de leur apporter l’aide dont ils ont besoin le plus rapidement possible. L’acquisition des outils et des connaissances nécessaires pour faire face à leur maladie permet aux jeunes de mener une vie beaucoup plus saine et engagée sur le long terme.

Les jeunes sont sujets à des sautes d’humeur et à de l’irritabilité – c’est tout à fait normal – il est donc parfois difficile de déterminer si ces mauvaises humeurs et ces jours de déprime sont des douleurs de croissance ordinaires ou un trouble de santé mentale émergent.

Si vous ou une jeune personne qui vous est chère présentez les symptômes suivants, il est utile d’en explorer la cause en consultant un médecin2 :

  • Mauvaise humeur qui persiste plus de quelques jours;
  • Devenir socialement replié sur soi-même;
  • Colère, irritabilité ou dépression continues;
  • Changements drastiques de l’appétit ou perte ou gain de poids soudain.

Les troubles anxieux, la dépression, le trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) et les troubles alimentaires comptent parmi les problèmes de santé mentale les plus fréquents chez les jeunes3 :

Anxiété

  • Sentiments de malaise, d’inquiétude et de peur excessifs.

Dépression

  • Humeur dépressive qui affecte les pensées, les sentiments et les activités quotidiennes, y compris l’alimentation, le sommeil et le travail.

TDAH

  • Inattention continue et/ou hyperactivité-impulsivité qui interfèrent avec le fonctionnement ou le développement quotidien.

Troubles de l’alimentation

  • Comportement alimentaire extrême et anormal, comme une alimentation insuffisante ou excessive.

N’oubliez pas qu’il est normal de ne pas aller bien. Il n’y a absolument aucune honte à avoir une maladie. Il suffit de demander de l’aide pour entamer le processus de guérison, et l’aide est là. Nous attendons souvent d’être au bord du désastre pour demander de l’aide (ou pour encourager quelqu’un d’autre à en demander si nous voyons chez lui un comportement troublant), mais même lorsque vous vous sentez un peu à l’écart, il est logique de consulter un professionnel de la santé mentale.

Il n’est pas nécessaire de souffrir.

Si vous, ou une personne que vous aimez êtes en danger immédiat en raison d’une crise de santé mentale, appelez le 911 ou visitez les sites suivants :

SOURCES

1, 2 https://dualdiagnosis.org/mental-health-and-addiction/common-young-adults/

3 https://www.hhs.gov/ash/oah/adolescent-development/mental-health/adolescent-mental-health-basics/common-disorders/index.html

417959E FR 09/20