Les enfants ont quitté le nid? Il est temps de vous recentrer sur vous-même!

On a beau plaisanter sur l’attrait d’un nid vide lorsque les enfants ont besoin d’une attention constante et sapent tout notre temps et toute notre énergie, mais quand la maison se vide et que ces petits visages couverts de chocolat et de terre ne sont plus qu’un lointain souvenir, il peut être difficile de s’adapter à cette nouvelle réalité.

Que faire de tout ce temps que vous passiez à vous occuper de vos enfants? Comment apprendre à vous recentrer sur vous-même après avoir consacré chaque jour autant de temps et d’énergie aux besoins de vos enfants? Comment surmonter le chagrin de ne plus jouer le rôle de parent au quotidien?

Les sentiments de chagrin et de solitude sont tout à fait normaux lorsque les enfants quittent la maison pour commencer leur vie adulte et c’est une période de transition pour eux aussi. Ils doivent apprendre à être indépendants et autonomes; et vous devez apprendre à lâcher prise. Après tout, vous les avez préparés pour cette étape de vie.

Votre nouvelle vie est l’occasion de vous recentrer sur vous-même et de forger une nouvelle relation avec vos enfants adultes. Prenez le temps de faire votre deuil, puis commencez progressivement à profiter des plaisirs qui s’offrent à vous à cette étape de votre vie.

  1. Pensez à vous. Ne plus avoir à consacrer autant de temps pour s’occuper des autres vous donne plus de temps pour vous concentrer sur vos relations et sur votre bien-être. Vous pouvez consacrer plus d’énergie à votre carrière, cuisiner ce qui vous plaît sans avoir à tenir compte des goûts et des caprices de vos enfants, suivre les cours dont vous avez toujours rêvé, raviver la romance dont vous et votre conjoint avez joui avant que vos enfants prennent autant de place dans votre vie, passer du temps avec vos amis, voyager et explorer de nouveaux passe-temps et de nouvelles activités qui vous apportent satisfaction et joie. Après avoir consacré plus de 18 ans à vos enfants, vous méritez maintenant de prendre soin de vous.
  2. Reprenez possession de votre maison. Puisque les enfants ont quitté le nid, vous pouvez réévaluer l’espace dans lequel vous vivez et déménager dans une maison plus petite et plus facile à gérer, ou redécorer les pièces que vos enfants utilisaient. Changer votre espace en fonction de vos nouveaux besoins et passe-temps en transformant une chambre à coucher en salle de bricolage, en bureau ou en chambre d’amis est une excellente façon de commencer à accepter votre nouvelle vie.
  3. Profitez d’une certaine liberté financière. Une fois les enfants partis, vous aurez moins de bouches à nourrir et vos factures d’eau, d’électricité et de gaz seront moins élevées. Ces économies pourraient vous permettre d’épargner pour des vacances, de rénover les pièces autrefois occupées par vos enfants ou d’explorer de nouveaux passe-temps.
  4. Établissez une nouvelle routine. Vous avez pris l’habitude de jongler avec les horaires de toute la maisonnée, alors vous pouvez maintenant établir une routine qui vous convient. Peut-être avez-vous envie de commencer la journée par une séance de yoga, de vous coucher à l’heure des poules, ou de passer l’après-midi à lire dans un café. Profitez de votre liberté!
  5. Forgez un nouveau type de relation avec vos enfants. Vous serez toujours leur mère ou leur père, mais maintenant, vous pouvez instaurer une nouvelle relation avec vos enfants. Ils commencent à vivre des choses d’adulte, comme payer un loyer, gérer un budget, commencer une carrière, et c’est excitant de les voir grandir et apprendre à mesure qu’ils vivent de nouvelles expériences, tout comme vous l’avez fait avant eux. Vous pouvez toujours leur faire profiter de votre vécu et de votre sagesse; alors, tendez-leur la main et faites un effort pour maintenir un contact régulier.
  6. Investissez votre énergie dans le bénévolat. Après tout, vous savez si bien prendre soin des autres! Mettez à profit les compétences que vous avez acquises au fil des ans en consacrant bénévolement votre temps à une œuvre de bienfaisance qui vous tient à cœur. Visitez le site MonForesters.com pour vous renseigner sur les activités bénévoles dans votre région et sur la façon de présenter une demande de subvention communautaire de Foresters d’une valeur maximale de 2 000 $ qui vous permettrait d’organiser une activité bénévole significative pour vous et votre collectivité.

Comme pour tout changement de vie majeur, il faut un certain temps pour s’adapter au départ des enfants. Donnez libre cours à vos sentiments, mais essayez de vous concentrer sur les aspects positifs de ce changement pour vous et pour vos enfants.

Si vous pensez que votre deuil dure plus longtemps ou est plus intense qu’il devrait l’être et qu’il vous est difficile de fonctionner au quotidien, parlez-en à votre médecin pour obtenir un soutien supplémentaire.

Les liens et les sources sur cette page mènent vers des sites anglais.

417413E FR (12/19)