Une vie avec Foresters : Entretien avec Chris Stranahan

Chris Stranahan est devenu membre de Foresters en 1984 et a occupé divers postes au sein de la section et du conseil régional avant de rejoindre le conseil d’administration de Foresters en 2009 et d’être élu président fraternel international (PFI) en 2017.

Alors que son mandat de PFI touche à sa fin, nous avons discuté avec Chris depuis sa ville natale de Stow, dans l’Ohio, de son expérience, de ses réalisations et de ce que vivre l’objectif de Foresters signifie pour lui et les membres de sa famille.

L’adhésion, ça compte (LACC) : Quelle était votre moteur en tant que PFI?

Chris Stranahan (CS) : En un mot : l’objectif. Je me suis efforcé de donner vie à l’objectif de Foresters pour nos membres et nos communautés. Je vis pour la Constitution. J’ai toujours ce document avec moi pour me guider lorsque je dois prendre une décision. Elle est devenue très, très importante pour moi.

Le rôle de PFI est un travail, pas un poste cérémoniel. Il s’agit de s’assurer que les intérêts des membres sont gérés de la meilleure façon possible, conformément à la Constitution. Je me suis fait un devoir de me rendre au bureau de Toronto, de travailler en étroite collaboration avec l’équipe et de m’assurer que les membres et les employés savent que ce poste est un élément fondamental pour maintenir l’uniformité de la culture et de l’objectif. On l’appelle parfois le « président des membres » ou la conscience de l’organisation. Le PDG, le président du conseil d’administration et le PFI constituent un merveilleux trio qui travaille ensemble pour faire de l’organisation un endroit meilleur.

J’ai travaillé avec amour et engagement. Je n’avais pas prévu de devenir PFI, mais grâce à mes nombreuses années d’implication dans la gouvernance de Foresters, je savais comment faire fonctionner pour soutenir les membres.

LACC : Comment avez-vous joint les rangs de Foresters et quelles ont été vos premières impressions?

CS : Juste après la naissance de notre fille, nous avons reçu un appel de Foresters. Nous ne connaissions pas l’organisation – s’agit-il d’un organisme en rapport avec les arbres? Nous avons fini par parler avec l’homme de l’assurance-vie, mais aussi des aspects de l’adhésion liés au développement de la communauté. Des avantages pour notre famille, un soutien pour notre communauté et une implication dans quelque chose d’important – pour de jeunes parents comme nous, la proposition était intrigante.

Nous avons acheté l’assurance-vie et avons été invités à assister à une réunion locale. Nous avons emmené notre fille et avons été accueillis par un groupe de personnes incroyablement hospitalières. Nous sommes restés jusqu’à la fin de la réunion et avons participé à l’empilage des chaises et au rangement. Pour faire court, nous nous sommes engagés dans la section et, avec le temps, nous avons occupé différents postes au niveau local. Nous nous sommes très vite sentis en famille.

Nous pensons trop souvent que l’assurance-vie est un capital décès transactionnel, mais grâce à Foresters, il s’agit d’un capital vie extrêmement positif pour toute notre famille.

LACC : Pouvez-vous nous parler de ces premiers jours au conseil d’administration?

CS : Lorsque j’ai été élu au conseil d’administration, je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait!  J’ai observé et appris. Je savais que je voulais avoir un impact sur l’organisation et je me demandais comment je pourrais le faire de la meilleure façon possible. J’ai toujours essayé de me rendre disponible pour les membres. J’étais la dernière à quitter la salle le soir lors de notre réunion des membres et des conventions. Lorsque j’ai assumé un rôle de responsabilité, je me suis dit que je devais être accessible aux personnes que je représente. En outre, j’adore parler aux gens et partager nos histoires. C’est une joie!

LACC : Comment la pandémie a-t-elle changé la situation des membres?

CS : Avant le début de la pandémie, nous nous étions déjà engagés sur une voie claire grâce à une feuille de route. Il s’agit d’un parcours que nous avons élaboré pour planifier les quatre années pendant lesquelles j’ai occupé le poste de PFI, et qui a permis de préparer le terrain pour que mon successeur puisse poursuivre les processus et le développement à l’avenir. L’idée est de créer un continuum d’apprentissage et de construction, qui offre une continuité de pensée et des ressources pour guider nos membres et l’organisation.

Puis, la pandémie a frappé. Nous sommes actuellement très bien préparés pour l’avenir, en partie grâce à cette planification détaillée. J’estime que nous allons sortir de cette crise plus grands, meilleurs et plus forts que si nous n’avions pas été tournés vers l’avenir dans notre approche stratégique.

LACC : Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui envisage de s’impliquer dans la gouvernance avec Foresters?

CS : Cela dépend en partie de l’état d’esprit de la personne. Pour les personnes motivées, c’est une véritable occasion d’apprendre, d’élargir leur base de connaissances et de développer un ensemble de compétences diverses. De plus, il existe une véritable composante de développement de la communauté d’une importance cruciale. Les membres leaders rencontrent de nouvelles personnes et créent des relations durables avec des personnes partageant les mêmes idées dans leurs communautés.

Foresters fournit une base pour l’avancement personnel. S’impliquer dans des rôles de gouvernance représente une occasion d’acquérir des compétences qui sont absolument transférables dans votre vie personnelle, votre vie professionnelle ou votre vie communautaire.

LACC : De quoi êtes-vous le plus fier au cours des quatre dernières années en tant que PFI?

CS : Je crois que tout revient à l’objectif. Ma vision s’est vraiment développée autour de celui-ci et de la fierté de notre statut unique de société de secours mutuel. J’ai travaillé d’arrache-pied pour mettre cela en avant et je pense que nous avons connu beaucoup de succès avec cette approche. Nous sommes aujourd’hui dans une situation où la direction, le conseil d’administration et nos équipes de membres prennent des décisions en fonction de la manière dont elles s’inscrivent dans notre objectif. Je suis très fier d’avoir participé à l’avènement de ce mode de pensée.

Pour en savoir plus sur la gouvernance chez Foresters, visitez Foresters.com.

Les avantages des membres de la Financière Foresters sont non contractuels, soumis à des exigences d’admissibilité, des définitions et des limitations spécifiques aux avantages et peuvent être modifiés ou annulés sans préavis ou ne plus être disponibles.

419970 FR (07/21)

Article précédentDonner avec fierté
Next articleSortez pour vous amuser en famille hors ligne!