Bâtissez la famille dont vous avez besoin

Des relations solides avec des amis, des parents, des frères et sœurs ou un partenaire important apportent la sécurité, le bonheur et la bonne santé. En fait, selon Psychology Today, des relations satisfaisantes influencent notre santé à long terme autant que le fait de dormir suffisamment, de manger des aliments sains et de ne pas fumer1. Les bonnes relations sont associées à une meilleure santé et au bonheur, et même à une vie plus longue.

Malheureusement, certaines personnes ont du mal à entretenir des relations saines avec les membres de leur famille proche, et la négativité générée par les interactions avec ces proches peut nuire à leur bien-être émotionnel.

Des conflits occasionnels au sein d’une famille sont tout à fait normaux – toutes les familles connaissent des épisodes de chamaillerie et de discorde – mais si une personne subit régulièrement des abus sous forme d’actions passives agressives, d’insultes, de cruauté et même de violence physique, les experts encouragent les victimes à envisager de s’éloigner de cette toxicité.

Comment trouver la famille dont vous avez besoin

Il n’est pas facile de quitter une situation familière, même si elle est difficile. L’inconnu peut être effrayant, et les dommages infligés par des relations toxiques peuvent vous amener à vous demander si vous trouverez un jour un environnement sain dans lequel vous pourrez vous épanouir. Vous pouvez même vous demander si vous êtes digne de quelque chose de mieux.

Mais vous l’êtes. Et voici les mesures que vous pouvez prendre pour aider à bâtir une communauté solidaire et chaleureuse.

  1. Parlez de vos valeurs. Vous avez connu une expérience désagréable dans un groupe familial, mais que cherchez-vous d’un groupe? Réfléchissez à ce qui est important pour vous et à ce que vous avez besoin de recevoir de votre entourage pour grandir et vous épanouir, et pour vous sentir en sécurité et aimé. En gardant cela à l’esprit lorsque vous vous adressez à des amis et à d’autres membres de la famille, vous vous assurerez de toujours rechercher les meilleures situations possibles et vous éviterez de retomber dans des relations négatives.
  2. Ouvrez-vous aux autres. À moins que vous n’ayez beaucoup de chance, un nouveau groupe familial ne va pas se présenter à vous sur le pas de votre porte. Communiquez avec des membres sûrs de votre famille et commencez lentement à établir un nouveau cercle. Restez régulièrement en contact et habituez-vous lentement au fait qu’il existe des personnes sur lesquelles vous pouvez compter pour vous tenir compagnie et vous réconforter.
  3. Reconnaissez que ce ne sera pas toujours facile. Cela va vous sembler étrange de vous détacher de la famille qui vous a fait du mal, et il sera peut-être difficile de vous sentir « confortable’ dans ce nouveau groupe pendant un certain temps. N’oubliez pas que cela prendra du temps, et que les fêtes et les journées spéciales seront un peu plus difficiles pendant cette phase de transition. Essayez de créer de nouvelles traditions, même si vous êtes seul lors de certains de ces jours spéciaux, et ayez confiance que cela en vaudra la peine à la fin.
  4. Dites aux personnes de votre vie que vous les appréciez. Cela peut être difficile si ce n’est pas quelque chose qui vous a déjà été montré, mais faire savoir aux gens qu’ils sont importants pour vous constitue un excellent moyen de renforcer les liens d’amitié. Les familles saines le font tout le temps, alors même si cela vous met mal à l’aise, essayez-le.
  5. Ne vous sentez pas coupable. . Aussi difficile que cela puisse être, et malgré ce que l’on dit, vous avez le droit de vous désengager de situations et de relations malsaines. Vous avez le droit d’être heureux et en bonne santé et de trouver des personnes qui vous soutiennent. Ne vous sentez jamais coupable de faire ce qui est bon pour votre santé mentale et physique.
  6. Prenez soin de vous. Parlez à un médecin ou à un professionnel de la santé mentale si vous éprouvez des difficultés. Vous pouvez également essayer de tenir un journal, de faire du yoga ou des exercices de respiration et des techniques d’ancrage pour vous aider à gérer votre anxiété. Il s’agit d’un changement important dans votre vie, et il vous faudra peut-être un peu de temps pour vous adapter à votre nouvelle réalité. Prenez votre temps!

N’oubliez pas que si vous êtes dans une situation familiale où la violence, les abus ou le harcèlement sont en cause, il est important de demander de l’aide dès que vous pouvez le faire en toute sécurité. S’il s’agit d’une urgence, appelez le 911 (999 au R.-U.). Sinon, ces ressources peuvent vous être utiles, à vous ou à quelqu’un que vous connaissez :

Aux États-Unis :

Au Canada :

Au Royaume-Uni :

Parfois, la meilleure chose à faire est d’accepter que la famille dans laquelle vous êtes né n’est pas celle dont vous avez besoin. Avec le courage de savoir que vous êtes digne de ce qu’il y a de mieux, vous pouvez aller de l’avant et trouver la famille que vous méritez.

SOURCES

1https://www.psychologytoday.com/ca/blog/the-mindful-self-express/201612/do-relationships-make-us-healthier-and-happier

Article précédentCombattre l’inflammation avec un couteau et une fourchette