Comprendre le langage de l’assurance-vie

Famille rassemblée autour d'une tablette.

Si la pandémie de COVID-19 vous a fait réfléchir à l’achat d’une assurance-vie, vous n’êtes pas seul. 

Selon une étude menée par Life Happens en 2020, deux tiers (67 %) des Américains affirment que la pandémie les a incités à réévaluer leurs finances1. Une étude plus récente menée par LIMRA en 2021 en partenariat avec Life Happens, a révélé que les jeunes Américains sont les moins susceptibles d’être assurés mais les plus susceptibles d’exprimer un intérêt pour l’achat d’une assurance-vie dans l’année à venir. L’étude a également révélé que près de la moitié (45 %) des milléniaux ont déclaré être plus enclins à souscrire une assurance-vie en raison de la COVID-192.

 La souscription d’une assurance-vie n’a pas besoin d’être un processus complexe si vous comprenez les différents produits et la terminologie clé. Voici les principaux termes que chacun devrait connaître avant de s’adresser à un agent d’assurance-vie3:

  • Assurance vie entière – L’assurance vie entière vous offre une couverture pour votre « vie entière », avec des paiements de primes fixes. L’assurance vie entière est aussi communément appelée assurance vie permanente et offre une valeur de rachat. L’assurance vie entière peut également vous offrir la possibilité de recevoir des dividendes annuels non garantis de la compagnie d’assurance vie.
  • Assurance vie universelle – Comme l’assurance vie entière, l’assurance vie universelle offre également une couverture « à vie » et accumule une valeur de rachat. Bien que l’assurance vie universelle puisse être flexible en ce qui concerne les montants des primes à payer, le coût de l’assurance augmente généralement chaque année, ce qui exige que des paiements suffisants soient effectués pour accumuler des valeurs de rachat afin de payer le coût de l’assurance et d’autres frais éventuels. Les montants de couverture peuvent être fixes ou augmenter avec la valeur de rachat.
  • Assurance vie temporaire – L’assurance vie temporaire fait référence à une couverture pour une période de temps définie. Les durées varient souvent entre 10 et 30 ans.  Si vous dépassez la date d’échéance, vous pouvez prolonger la durée de l’assurance, la transformer en une assurance-vie permanente ou laisser la police expirer.
  • Tarification médicale ou non médicale – La tarification médicale, ou assurance vie entièrement souscrite, exige souvent une évaluation complète de vos antécédents médicaux, y compris un examen médical et des analyses de sang et d’urine.  La tarification non médicale, ou tarification accélérée, fait référence à un processus simplifié de souscription d’une assurance vie sans examen médical, ce qui accélère le processus de tarification.
  • Valeur de rachat – Les polices d’assurance vie entière et universelle offrent une valeur de rachat qui peut s’accumuler au fil du temps à partir d’une partie de la prime versée ou des intérêts ou dividendes crédités. La valeur de rachat accessible peut être retirée ou même utilisée pour payer les primes de la police4.
  • Montant nominal – Le montant de l’assurance souscrite par une personne.
  • Prime – Le paiement que le titulaire de la police envoie à l’assureur vie en échange de la couverture.
  • Cote de solidité financière – Les polices d’assurance vie sont garanties par la capacité de la compagnie d’assurance-vie à verser le capital-décès. Cette capacité de paiement est contrôlée et notée chaque année par plusieurs agences de notation. Tenez compte de la solidité financière de la compagnie d’assurance-vie à l’origine de votre police et vérifiez si elle est bien notée, de façon constante.
  • Avenant – Un avenant est un complément volontaire à une police d’assurance vie. Il s’agit essentiellement d’améliorations à la carte que les assurés peuvent acheter pour adapter davantage leur couverture à leurs besoins.  La protection du revenu en cas d’invalidité et le décès accidentel sont des exemples courants d’avenants.
  • Bénéficiaire – Désignation d’une ou plusieurs personnes de votre choix pour recevoir le produit de la police payable au décès.     
  • Souscripteur – Un souscripteur travaille pour la compagnie d’assurance vie et évalue les demandes, les caractéristiques de votre santé et les risques potentiels afin de déterminer si vous êtes admissible à une couverture d’assurance-vie et, le cas échéant, le montant de votre prime selon la police choisie.
  • Agent d’assurance vie– Un professionnel agréé autorisé par l’État à proposer des polices d’assurance-vie au public.  Les agents peuvent travailler de manière indépendante et représenter plusieurs compagnies d’assurance ou en tant qu’agent direct travaillant pour une compagnie spécifique.

Si l’assurance vie vous intéresse, demandez à un agent d’assurance vie quel type de police d’assurance vie répondra à vos besoins, qu’il s’agisse de protéger l’avenir de votre famille, d’assurer votre prêt hypothécaire ou d’améliorer votre planification financière globale et votre retraite. 

1 Life Happens, « COVID-19 Sparks New Family Conversations Around Financial Matters », 8 juillet 2020

2 LIMRA and Life Happens, « Study Finds COVID-19 Spurs Greater Interest in Life Insurance », 23 mars 2021

3 Il s’agit de descriptions générales soumises aux définitions utilisées par les compagnies d’assurance spécifiques et le produit d’assurance spécifique.

4 Les retraits ou les prêts réduiront la prestation de décès et les valeurs de rachat et peuvent avoir une incidence sur la durée du contrat d’assurance. Les dividendes ne sont pas garantis. Les dividendes passés ne sont pas un indicateur du rendement futur des dividendes.

420340 FR (01/22)


Article précédentMarcher pour oublier ses soucis
Next articleRetour sur 2021 et vers l’avenir