Comment soutenir une personne vivant avec le diabète

How to support someone living with diabetes

Le diabète est l’une des affections les plus courantes en Amérique du Nord. On estime que 34,2 millions d’Américains1 et 3 millions de Canadiens2 vivent avec la maladie [Royaume-Uni : environ 4 millions3]. Cela signifie que les chances que vous connaissiez quelqu’un vivant avec le diabète sont assez bonnes.

Nous voulons tous ce qu’il y a de mieux pour nos proches, mais parfois nous ne savons pas exactement quelles sont les bonnes choses à dire ou à faire – surtout lorsqu’il s’agit de quelqu’un qui vit une expérience que nous ne comprenons peut-être pas. Si un ami ou un membre de votre famille vit avec le diabète et que vous êtes impatient de savoir comment vous pouvez lui apporter le soutien nécessaire, vous pouvez certainement faire certaines choses pour lui montrer que vous êtes avec lui à chaque étape.

Comment vous pouvez aider

Apprenez-en le plus possible sur le diabète. Prenez le temps de faire vos propres recherches afin de ne pas avoir à demander à votre ami de vous expliquer. Une fois que vous connaîtrez les défis qui leur sont propres, vous pourrez mieux comprendre comment avoir un impact positif. Visitez le site de Diabetes Canada et de l’American Diabetes Association pour en savoir plus sur le diabète et son fonctionnement.

Comprenez que les symptômes peuvent être préoccupants. Lorsque le taux de sucre dans le sang n’est pas stable, qu’il soit trop élevé ou trop bas, une personne atteinte de diabète peut se sentir mal. Les symptômes causés par cette fluctuation peuvent être pénibles pour la personne qui en souffre. Ne minimisez pas ce qu’elle ressent, mais ne paniquez pas non plus. Demandez calmement si vous pouvez faire quelque chose pour l’aider. Bien sûr, s’il est clair que votre ami a besoin de soins médicaux urgents, appelez le 911 [R.U. : 999] immédiatement.

Comprenez que vivre avec une maladie chronique peut parfois être à la fois mentalement et physiquement éprouvant. Le moment venu, votre proche pourrait ne pas être prêt pour cette sortie que vous avez prévue depuis des semaines. Il peut être difficile de savoir avec certitude ce que votre corps va faire un jour donné, alors soyez compatissant lorsque votre ami doit annuler ou modifier vos plans. Il est probable qu’il soit tout aussi déçu que vous. Faites-lui savoir que tout va bien et que vous pouvez reporter le rendez-vous à un autre jour, ou opter pour une autre activité s’il préfère.

Soutenez leur mode de vie sain. Votre proche doit suivre un régime alimentaire attentif et faire régulièrement de l’exercice afin de se sentir bien et de maintenir son taux de glycémie stable. Vous pouvez soutenir ce comportement sain en le rejoignant ! Préparez un délicieux repas ou un en-cas à partager avec votre proche, choisissez des restaurants proposant des options saines, ou proposez-lui de faire une promenade à pied, à vélo ou à la nage ensemble. Assurez-vous de bien comprendre les restrictions alimentaires de vos amis si vous allez leur préparer de la nourriture, car chaque personne vivant avec le diabète a un plan individuel qui lui convient le mieux. Visitez Diabetes Canada, Diabetes UK et Diabetes Care Community pour obtenir des idées de recettes.

Sachez quoi faire en cas d’urgence. Assurez-vous de savoir ce que votre proche doit faire en cas d’urgence médicale. L’aspect de la situation dépend de la personne, du type de diabète dont elle souffre et de la façon dont il a tendance à l’affecter. Il est donc préférable de demander ce qu’il faut rechercher et comment vous pouvez l’aider si cela se produit. Il est également bon de savoir qui est la personne à contacter en cas d’urgence et comment la contacter. 

Sachez quoi dire et quoi ne pas dire. La chose la plus importante à retenir est qu’une personne n’est pas définie par le diabète, c’est pourquoi vous ne devez jamais dire que votre proche « est diabétique ». Il s’agit d’une personne, pas une maladie. La plupart des gens préfèrent plutôt être reconnus comme quelqu’un qui « vit avec » le diabète. Votre ami ne veut pas non plus de votre pitié, mais simplement que vous compreniez qu’il doit faire les choses un peu différemment pour continuer à se sentir bien. Évitez de poser un million de questions difficiles et souvent trop personnelles – vous pouvez obtenir toutes ces informations en ligne en faisant vous-même quelques recherches – et ne racontez pas les histoires négatives que vous avez pu entendre sur la vie avec le diabète. Demandez ce que vous devez absolument savoir (comme les restrictions alimentaires qu’ils ont si vous voulez leur préparer un repas, ou ce qu’ils ont besoin que vous fassiez en cas d’urgence).

N’oubliez pas que si le diabète signifie que votre ami ou votre proche doit faire face à quelques défis supplémentaires. Il comprend quels sont ces problèmes et comment composer avec eux. Tout ce que vous devez faire pour être un ami qui le soutient et le comprend, c’est de lui faire savoir que vous êtes là s’il a besoin de vous, puis de prendre exemple sur lui en respectant ses limites et son parcours unique vers le bien-être.

SOURCES

  1. https://www.diabetes.org/resources/statistics/statistics-about-diabetes
  2. https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/diseases-conditions/diabetes-canada-highlights-chronic-disease-surveillance-system.html
  3. https://www.diabetes.co.uk/diabetes-prevalence.html

419702 FR (03/21)